Croire aux LED ou choisir HPS

« Ce qui a commencé par l’interluminosité, a été suivi par la lumière du haut. Nous ne savons pas combien de temps il faudra avant que chaque producteur ait un éclairage DEL complet dans sa serre, mais nous avons fait beaucoup de progrès sur le plan technique. Pourtant, tous les producteurs ne passent pas à la LED, et c’est parce que HPS a fait ses preuves au cours des dernières années. » C’est ce que nous dit René Polak. Après un petit détour dans la purification de l’eau, il est retourné sur des terrains familiers à la fin de l’année dernière. Depuis octobre, il travaille pour la BLV, où il est responsable des ventes pour le Benelux. Au fil des ans, il a acquis beaucoup d’expérience dans le développement de l’éclairage en horticulture.

Dix ans de développement des LED

« Quand j’ai commencé il y a dix ans, nous ne travaillions qu’avec des lampes à vapeur de sodium à haute pression et des luminaires électromagnétiques. Au fil des ans, l’électronique et la lampe ont encore été améliorées. L’accent est maintenant mis sur l’éclairage LED, qui devrait permettre de réaliser des économies d’énergie. Au début, nous avions besoin de beaucoup de LED pour produire la même quantité de lumière qu’une lampe HPS traditionnelle. Après 10 ans de tests et de développement, nous avons presque atteint le stade où un luminaire de 1000 Watt peut être remplacé 1 à 1 par un luminaire LED. »

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other